l’e-citoyen est-t-il producteur de créativité ou d’économie?

page2007com.png

Le taux de pénétration d’Internet dans les foyers français est équivalent au taux de pénétration de la télé dans les foyers en 1965…ce qui laisse songeur quant à l’avenir du web. En effet certains usages nous surprennent déjà et impactent largement sur nos vies quotidiennes. Notre consommation de média, notre rapport à l’information a cette particularité d’évoluer de muter au grès des transformations technologiques. On peut même se demander si la technologie ne finit pas par s’adapter à nos pratiques. Internet par son ouverture sur le monde nous mène corollairement dans un système de l’hyperchoix…Adorno aurait sûrement récusé ce phénomène que je qualifie de bénéfique, car dans cette période exacte où rien n’est figé ni réglementé, il est encore possible de créer, d’impulser, d’inventer et de s’approprier ce nouvel espace.

Un exemple significatif est celui des sites où le citoyen est rédacteur (Agoravox, youvox, rue89…). Cependant, nombre d’entre nous sont en droit de s’interroger sur la pertinence de ce type de site. En effet, la qualité des créateurs de contenu, l’adéquation avec un récepteur pose un certain nombre de problème similaire par ailleurs aux médias traditionnels. Quand l’e-citoyen devient professionnel ? S’il le devient, la rentabilité devient un enjeu de survie. L’idéologie originel du net n’était sûrement pas de créer de la plus value… Plus largement, toutes ces questions posent la question d’un nouveau modèle économique. Chaque entreprises, institutions, doivent et devront s’efforcer de conjuguer les outils à leurs dispositions pour trier, redéfinir leur périmètre d’action notamment sur le web. Ceci avec l’outil qu’est la veille qualitative, mais pas seulement, le quantitatif avec des logiciels de recherche et pour compléter des outils de cartographie du net du type blogopole.

 M.F.

 

 

Publicités

3 réponses à “l’e-citoyen est-t-il producteur de créativité ou d’économie?

  1. Nouveau modèle économique pour internet, c’est clair. C’est aussi un nouveau champ d’investigation pour les sciences sociales. D’un point de vu géographique, le net représente un nouveau territoire. Jacques Attali avait parlé de 7 eme continent (1995). Territoire avec des frontières floues, mais réelle, entre le marché et l’expression des citoyens, entre l’appropriation publique du net : wiki et privé de celui ci….Il serait pertinent d’observer les termes de l’appropriation de ce territoire si vaste. On pourrait formuler la question suivante quelle est la territorialité moyenne d’un internaute ? Est ce un forum, les pages actu, son blog… et donc mettre en exergue les formes d’appropriation du net. Je laisse cette réflexion à la sagacité des animateurs de Re-veille

  2. Veille sur Internet : n’est pas veilleur qui veut…

    Merci aux organisateurs pour le débat de ce matin « Le Web 2.O et l’avenir de la veille Internet ». Comme d’habitude, le Web 2.0 déchaine les passions et les échanges se sont majoritairement concentrés sur ce dernier plutôt que celui de la veille…Néanmoins, une bonne présentation d’Arkandis a permis aux plus néophytes d’appréhender rapidement les outils gratuits pour organiser sa propre veille sur Internet. Par contre, on semblait dire que netvibes+flux RSS bien choisis+ une pincée de technorati seraient la recette miracle pour surveiller à coup sur un champs concurrentiel, une tendance, des risques, voire une réputation de marque ? …
    C’est oublier quelques principes fondamentaux :
    ➢ Les outils permettent de gagner du temps au niveau de la recherche et de la surveillance des sources … mais l’expertise métier ou thématique est incontournable pour affiner et maintenir ces sources dans le temps
    ➢ Ils ne permettent pas de rendre lisibles, synthétiques et exploitables des informations issues de sources hétérogènes
    ➢Aucun d’entre eux ne dispense le temps passé à juger, annoter, évaluer pertinence et fiabilité de l’information et la mettre en perspective…puis de l’indexer car une info d’aujourd’hui prendra sa vraie valeur..peut-être demain ?

  3. Bonjour,
    tombé ici par hasard, c’est plutôt sympa.
    vous pouvez trouver une étude sur les enjeux politiques sur le Net à l’adresse suivante :
    http://webdoctors-iscpa.blogspot.com

    Cordialement,

    Cédric Morel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s