Archives de Catégorie: Débattre

Programme de la conférence

8h15 Accueil Café
8h30 Débat
10h30 Clôture des travaux et
synthèse des débats

Et pour finir, le débat se prolongera autour d’un dernier café…

S’adapter au WEB 2.0 : la veille Internet

L’année 2006 fut celle de l’avènement médiatique du « Web 2.0 ». Ce terme, inventé par Dale Dougherty de la société O’Reilly Media, ne fait pas encore l’objet d’un consensus quant à sa définition. Néanmoins, l’idée centrale qui ressort, c’est qu’Internet est rentré dans une nouvelle phase, qui implique alors l’apparition d’une nouvelle génération de sites tels que Wikipédia, Del.icio.us, Flickr, Netvibes, Technorati, Dailymotion, youtube et bien d’autres. Les exemples sont nombreux et ne doivent pas être vus comme un simple phénomène de mode pour adolescents. Chaque personne doit aujourd’hui prendre la mesure de ce changement.

Ce bouleversement fut certes possible grâce à des innovations techniques comme la multiplication du haut débit ou les modifications du langage de programmation (html remplacé progressivement par le php-mysql, xml, ajax ou java). Il serait néanmoins faux d’appréhender ce nouvel Internet uniquement dans son aspect technique : ce n’est pas la technologie elle-même qui induit les changements mais ce sont les usages qui les créent. Chaque invention renferme des valeurs et des cultures et ce sont bien ces aspects là qui nous intéressent particulièrement.

Malgré sa complexité quelques idées simples sont à retenir sur le Web 2.0 : D’abord son caractère massivement relationnel. En participant à une encyclopédie commune (Wikipédia, Imdb…), en posant des commentaires sur des blogs (Myspace, Overblog, Skyblog…), en échangeant des fichiers audios et vidéos (Youtube, Kazaa, emule…), les internautes sont de plus en plus reliés entre eux jusqu’à former des « communautés virtuelles ». On passe d’une communication du style « one to one » au « many to many ». Ensuite le caractère ascendant de l’information et des innovations software. Dans le langage de la Silicon Valley, on parlerait d’un modèle top-down remplacé par un modèle bottom-up. Les innovations sont le fruit d’usagers qui travaillent ensemble en ligne. L’individu retrouve toute sa place dans le Web 2.0 en s’affranchissant des schémas classiques de hiérarchie dans les relations humaines au profit d’un système de coopération entre semblables. Il ne se contente pas d’être représenté et devient producteur autant que consommateur. C’est le caractère expressiviste du Web 2.0

Ces deux caractéristiques principales font apparaître Internet comme un nouvel « espace public » où il est possible à l’individu d’obtenir « juste l’information qu’il veut, quand il veut et où il veut ». Ceci implique une remise en cause profonde de la communication traditionnelle des différents acteurs. Aujourd’hui, l’audience cumulée journalière des blogs est au moins égale à celle des grands médias en ligne. De nombreux médias alternatifs en ligne ont vu le jour et invitent chacun à devenir lui-même producteur d’information d’où le slogan d’Indymedia : « don’t hate the media, be the media ». Ainsi, les sources de légitimité de l’information se sont diversifiées.

Dans ce nouveau contexte où les notions de réputation et de confiance deviennent clé pour les différents acteurs, comment ces derniers peuvent-ils adapter leur stratégie de communication ? Comment font-ils face au flot d’information les concernant sur la toile ?

Si le Web 2.0 implique une modification profonde des stratégies de communication (entreprises, acteurs politiques, médias traditionnels…), la veille internet permet dans une certaine mesure de reprendre les cartes en mains. D’abord, de manière défensive, en se protégeant des rumeurs. Ensuite, de manière offensive, en transformant ces informations en opportunités. En quoi consiste exactement la veille internet ? Est-ce aujourd’hui nécessaire ? Efficace ? Quelles sont les implications à long terme de cet outil ? C’est donc l’objet du petit-déjeuner débat que nous proposons

Points étant susceptibles d’être abordés

(Les points contenus dans le plan suivant donnés à titre d’indication. Ils seront ou non traités en fonction du déroulement des interactions entre les débatteurs).

Le Web 2.0 et la modification des stratégies de communication

– Qu’est ce que la veille internet ? Quel cadre d’analyse pour cet outil (Intelligence économique,veille d’opinion…)

La veille internet : outil défensif ou offensif ?

– Les opportunités économiques : l’exemple de google (data-mining, profiling…). De l’audience potentielle à la cible qualifiée.

– Quelles conséquences à long terme ? La question des libertés et la vie privée